Actualités

RSS

Session "Syndrome du bébé secoué, ou traumatisme crânien non accidentel"

3 journées organisées en partenariat entre l’Ecole Nationale de la Magistrature (ENM)
et France Traumatisme Crânien.

Du mercredi 18 au vendredi 20 novembre 2020

Lieu : Espace Batignolles, 18 rue Condamine - 75017 Paris

Programme

Tarif : 150 € adhérent à France Traumatisme Crânien (50 €)
          250 € non adhérent

Le syndrome du bébé secoué est à l’origine d’une forte mortalité et morbidité.

Des recommandations HAS SOFMER portant sur le diagnostic du syndrome du bébé secoué et les suites juridiques ont été actualisées en 2017.

Elles décrivent les facteurs de risque, la démarche diagnostique, le bilan nécessaire et suffisant pour éliminer les diagnostics différentiels et objectiver les lésions induites par le secouement. Elles énoncent des critères diagnostiques et abordent les aspects juridiques.

Ces recommandations aident à répondre à la question : oui ou non l’enfant devant moi, vivant ou mort a-t-il été victime de secouement ? et quelles suites donnerau plan juridique

L’objet de cette session est de présenter les recommandations, les avancées dans les connaissances et aussi d’aborder les problématiques civiles et pénales rencontrées tout au long du processus. Elle se veut interdisciplinaire. En effet il est nécessaire pour une meilleure prise en charge de l'enfant victime du syndrome du bébé secoué, pour bien soigner, juger, défendre ses droits, de posséder des connaissances médicales et juridiquesdépassant son propre champ de compétence.

Directrices de session :
Mme Dorothée MERCIER, magistrat, coordinatrice de formation continue à l’ENM
Dr Anne LAURENT-VANNIER, présidente du groupe de travail HAS 2017

« Retour





Médiathèque

A lire
A voir
A télécharger

Traumatismes Crânien Léger (TCL)

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales