Historique

Vous trouverez dans cette rubrique un historique retraçant la création et les premières actions de l’association. Egalement la composition du conseil d’administration depuis 1996.

Les débuts de l’association France Traumatisme Crânien par le professeur Dominique LAPLANE, premier président d'Honneur de France Traumatisme Crânien :

C'est en 1990 que l’association France Traumatisme crânien a été fondée

L’idée de cette création m’est venue de la perception d’un besoin que m’avait communiquée Jean Luc Truelle. Il avait abandonné depuis peu la bonne ville d’Angers, où il avait développé l’activité « traumatisme crânien » au sein de son service de Neurologie, pour rejoindre l’hôpital Foch ce qui m’avait donné l’occasion de renouer avec lui. Existait déjà l’UNAFTC, Union Nationale des Associations de Familles de Traumatisés Crâniens, présidée par Mr Mondain-Monval. Mais aucun groupement ne rassemblait les professionnels impliqués dans les soins aux traumatisés et il était patent qu’en dehors de quelques centres très performants pour la plupart provinciaux, la carence en centres et en personnels spécialisés était préoccupante. C’est dans ces circonstances que Jean Luc Truelle et moi-même avons décidé de bâtir une association de professionnels susceptible d’appuyer l’action des familles dans le domaine politique et social, de promouvoir la formation des personnels et de participer à la recherche. La première tentative a consisté à créer deux collèges l’un pour les familles, l’autre pour les professionnels dans une seule association. Mais très rapidement les familles ont retrouvé leur autonomie dans l’UNAFTC et les professionnels ont acquis la leur au sein de France Traumatisme Crânien en intégrant cependant dans le bureau Mr Philippe Madinier président alors de l’UNAFTC. Une structure de concertation, la Fédération Française des Associations dédiée aux traumatisés crâniens s’avérapeuperformante et n’eut qu’une existence éphémère.

La première réalisation de France Traumatisme Crânien fut la création d’un diplôme universitaire « traumatismes cranio-cérébraux : aspects médicaux et sociaux », provisoirement établi à la Salpêtrière et devenu très rapidement inter universitaire avec la collaboration des universités de Bordeaux II et d’Angers. Il répondait sans doute à un besoin puisqu’il a connu d'emblée un grand succès. Il était destiné à un public varié venu de disciplines et de métiers multiples : médecins de médecine physique et réadaptation, neurologues, psychologues, orthophonistes, responsables d'établissements médico-sociaux, médecins experts, avocats, magistrats, représentants d'association de familles.

Un second diplôme inter-universitaire réservé aux médecins fut ensuite lancé avec le concours de l'AREDOC, consacré à l'évaluation des traumatisés crâniens.

La seconde réalisation a été celle des forums France Traumatisme Crânien, qui a également connu un succès durable. Chaque année, ces forums réunissaient, à l'occasion d'une journée 100 à 200 professionnels et quelques représentants des associations de familles.

Un congrès international consacré aux aspects médico-légaux a réuni à Versailles 500 personnes en juin 1992.

France Traumatisme Crânien a également participé à des activités de recherche, en relation avec EBIS (European brain Injury Society). La contribution des professionnels de France Traumatisme Crânien a été déterminante dans la mise en œuvre du contrat de recherche entre EBIS et la commission européenne, entre 1990 et 1994, sur les thèmes de l'épidémiologie, de l'évaluation et de la mise en place de services dédiés aux traumatisés crâniens.

France Traumatisme Crânien a aussi conduit une enquête sur l'évaluation et la prise en charge des traumatisés crâniens graves en Île de France, en lien avec la fondation SCOR. Enfin, France Traumatisme Crânien a participé à la création de plusieurs établissements : les centres d'accueil de jour de Puteaux et de Belleville, les foyers de vie de Villebouvet et de Lixy.

Ainsi, France Traumatisme Crânien a-t-il contribué en collaboration avec l'UNAFTC à la création d'un réseau national de professionnels et à la reconnaissance de la spécificité de cette pathologie.

Je dois une particulière reconnaissance à Jean Luc Truelle. Comme je l’ai dit, c’est lui qui m’a sensibilisé au problème, c’est aussi lui qui m’a fait connaître les expériences surtout provinciales déjà en place depuis plusieurs années et sans lesquelles France Traumatisme Crânien n’aurait pu être créée ; c’est encore lui qui a contribué aux réalisations déjà mentionnées. Ma reconnaissance va aussi à tous ceux qui ont accepté de venir soutenir l’ouvrier de la 11ème heure que j’étais, je pense particulièrement aux Pr. Cohadon, Mazaux, Mathé, Joseph, à Jean-Marie Guérin, directeur de l’ARCEAU à Angers, et également à Mr Cuénot qui a apporté son expérience précieuse à la création des foyers de vie."

Composition du CA de 1996 à 2011
Consultez le document

 

LES PREMIERS OUTILS DE COMMUNICATION ONT éTé "LES LETTRES DE FRANCE TRAUMATISME CRANIEN"

Ces lettres ont été remplacées en 2007 par le site www.francetraumatismecranien.fr

Les lettres de France Traumatisme Crânien

Avril 2004

L'avenir de France Traumatisme Crânien : LA SYNERGIE.

  • entre les médecins en particulier
  • entre les médecins et les non-médecins
  • ...
Avril 2004
Avril 2003 Une circulaire en date du 3 mai 2002 a été adressée aux Agences Régionales de l’Hospitalisation en vue de la mise place, dans chaque région, d’« unités de soins dédiées aux personnes en Etat Végétatif Chronique ou en Etat Pauci-relationnel ». Avril 2003
Février 2002

La conférence de consensus sur le passage "du coma à l’éveil " a eu lieu en octobre dernier à Bordeaux dans le cadre du congrès annuel de la SOFMER.

Février 2002
Mars 2001 Au cours de la dernière réunion de bureau du Conseil d’administration, le ¨Professeur Jean-François MATHE, président de FTC, a indiqué que le nombre d’adhérents était en augmentation constante et qu’il atteignait actuellement 473 personnes. Mars 2001

Médiathèque

A lire
A voir
A télécharger

Traumatismes Crânien Léger (TCL)